Comment bien choisir sa banque quand on crée son entreprise

Comment bien choisir sa banque quand on crée son entreprise ?

Les sociétés commerciales sont tenues d’ouvrir un compte bancaire professionnel, et il est vivement recommandé pour les entrepreneurs individuels de procéder de même. Face à un réseau bancaire français dont chaque acteur annonce être LA banque de la création d’entreprise, laquelle choisir ?

Privilégier sa banque personnelle pour ouvrir un compte professionnel ?

À l’occasion du lancement d’une activité nouvelle, la simplicité est de mise : privilégier sa banque personnelle est, dans un premier temps, préférable. Aux yeux de beaucoup de créateurs d’entreprise, le coût élevé des frais de gestion, surtout en comparaison avec le fonctionnement courant d’un compte bancaire personnel caractérise souvent un compte professionnel. Rappelons que c’est rarement l’enseigne de la banque qui est ou non favorable à un créateur, mais bien plutôt le conseiller qu’il a comme interlocuteur ! Or, c’est probablement avec le banquier qui suit les comptes personnels et familiaux depuis plusieurs années qu’il sera possible de négocier le plus aisément le montant des frais facturés.

Et si on est en recherche de financement ?

La démarche peut être toute autre si le créateur envisage de faire financer ses activités et investissements : dans ce cas, il s’agira de contacter le plus grand nombre d’établissements financiers et de faire jouer la concurrence.

Lors de l’immatriculation de la société, l’obtention du certificat de dépôt du capital – pièce indispensable (voir article : "Comment immatriculer ma SAS ou SARL ?" devrait être nettement plus rapide, sinon immédiate. Dans une banque où le créateur est inconnu, le délai d’encaissement du chèque peut s’avérer plus ou moins long.

En matière de secret professionnel et de fonctionnement des procédures bancaires : chaque compte est un client spécifique, il n’y a aucun risque à débuter son activité professionnelle avec un compte ouvert dans sa banque personnelle. En phase de développement de l’activité, il peut s’avérer intéressant d’ouvrir un second compte dans un autre réseau, afin de multiplier les sources de conseil, mais peut-être aussi de bénéficier de facilités financières, sinon d’emprunt.

À moins de rechercher un emprunt ou un montage financier classique, il n’y a pas d’intérêt à avoir une banque qui se dit spécialisée en création d’entreprise.

Faire simple : choisir la banque dans laquelle on est connu et négocier les frais de fonctionnement.